Ma miss idéale

Miss France 2019

Bon d’abord, qu’on se le dise, je ne vais pas vous mentir, je fais partie de ces personnes qui ont été fidèles au poste pendant des années pour l’élection de Miss France. Avec un de mes frères, on faisait même des tableaux Excel hyper complexes à l’avance pour pouvoir y rentrer nos commentaires et débriefer pendant la pub – Ouais on frôle la psychopathie j’en suis consciente… Aujourd’hui, je porte un regard un peu différent sur cet événement… Et vous, vous en pensez quoi ?

 

L’émission est devenue, pour moi comme pour beaucoup, un moment de convivialité, en famille ou entre amis, où chacun y va de son commentaire : « Mouais bof… », « Ah non, elle a des dents de cheval ! », « Elle a la cuisse flasque », « Oh la la comme elle a l’air coincée ! »… Et on a tous bien rigolé devant Miss France. Elles sont belles toutes ces femmes sur le podium, c’est vrai et pourtant, on arrive encore à leur trouver des défauts. Parce que oui, Miss France ne réveille pas la plus jolie part de notre personnalité, soyons honnêtes.

Mais en grandissant (vieillissant ?), j’ai pris du recul par rapport à l’élection de notre miss, voici pourquoi… Ces femmes sont élues pour être les représentantes de l’élégance et de la beauté à la française… Belles et élégantes, elles le sont sans nul doute, mais le terme « représentantes » me gêne un peu plus… Vous en avez beaucoup vous des copines qui ressemblent à ces miss ? Vous en connaissez beaucoup des femmes qui mesurent plus d’1,70m avec des proportions aussi parfaites ? « Jalouse ! », me direz-vous ! Oui ben c’est vrai qu’elles ont des corps de rêve. Mais à travers cette élection, ne véhicule-t-on pas ce message dangereux qu’il n’existe qu’un seul type (ou presque de beauté) ? Une femme de moins d’1,70 m ne peut-elle pas être belle ? Et une femme avec une taille 42 ou plus ? Une femme tatouée ?

Personnellement, je ne suis pas pour les concours de beauté mais quitte à élire une Miss France, je rêverais d’une femme qui sort du cadre, qui ose et qui s’assume dans ses imperfections qui n’en sont pas ! Je rêve d’une élection Miss France de toutes les femmes, où la beauté sous toutes ses formes serait représentée. Parce que la France, c’est aussi ça : un peu de cellulite, des bourrelets, quelques vergetures, un léger strabisme, des dents pas toujours parfaitement alignées, de tous petits seins et de très fortes poitrines, des bras tatoués, des nez percés, et j’en passe. Non seulement le défilé serait beau mais il nous donnerait en plus une image de la beauté tellement plus vaste, et surtout plus représentative de la diversité des femmes.

Le cas de la nouvelle Miss France

Elle a un prénom et des yeux qui nous font voyager, Vaimalama Chaves. Du haut de ses 24 ans, qu’elle est belle Miss Tahiti, la nouvelle Miss France !

Et vous n’avez pas pu passer à côté de l’information, Vaimalama est une ancienne ronde. Autrement dit, il n’y a pas si longtemps, elle n’aurait même pas pu se présenter à Miss Tahiti. Son discours m’a fait un peu peur, je vous l’avoue :

« Aujourd’hui, j’ai confiance en moi. Je m’accepte. Il est à la portée de tous de faire pareil. Alors si je peux être porteuse d’espoir, c’est avec grand plaisir que je le ferai. »

Vous imaginez bien, dans ma tête, je me suis tout de suite dit : « Euh… c’est moi ou on a l’impression qu’elle parle d’une maladie grave ? Me voilà rassurée de savoir que je peux garder espoir, je viendrai à bout de mes kilos superflus, je vaincrai cette maladie ! ». Je me suis dit qu’il était bien dommage qu’elle dise n’avoir commencé à s’assumer qu’une fois qu’elle avait minci et que finalement son discours était un nouvel appel à la minceur.

Mais je lui ai quand même laissé une chance à notre jolie miss et j’ai été agréablement surprise :

« On peut être ronde et heureuse si on se sent bien dans sa peau. Ce n’était pas mon cas. J’ai appris à agir en fonction de mon point de vue et non de celui des autres »

Oui, c’est ça ! L’important est de se sentir bien avec soi-même et de ne pas laisser le regard des autres nous dicter celle qu’on doit être ! C’est ce même message que j’essaie de faire passer sur « Fête la différence ». Si vous vous sentez bien dans votre peau telle que vous êtes, ne changez rien et aidez d’autres femmes à décomplexer ! Bien sûr si vous ne vous sentez pas en accord avec vous-même et que personne n’influence votre décision, vous êtes libre de choisir une autre voie.

J’espère sincèrement que notre nouvelle Miss France pourra véhiculer un message de tolérance et d’acceptation de soi (comme avait aussi pu le faire Rachel Trapani-Capoue, Miss France 2007). Allez Vaimalama, on compte toutes sur toi !

Pssst et dernière info qui va vous faire du bien : Et bien d’après une source super méga fiable (gala.fr), elle fait du 40 Vaimalama. Et ouais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *