Des maillots de bain… dans sa peau !

Vous l’aurez sans doute remarqué, cette année, les campagnes de pub pour les maillots de bain ont quelque peu changé… Un vent de #bodypositive a soufflé sur les bikinis ! Alors forcément, je ne pouvais pas passer à côté de ce phénomène ! Franchement, ça fait du bien, non ?


Avant…


Chaque année à l’approche de l’été et des vacances, on est envahies par les photos des campagnes de pub pour les maillots de bain : en une des magazines féminins, à la télé, dans les couloirs de métro (waouh comme j’aimerais pas avoir mes fesses exposées en format 4 par 3 !). Et forcément pour l’été, on a toutes envie d’acheter un nouveau maillot de bain. La chasse au maillot a toujours ce délicieux avant-goût de vacances ! Sauf que souvent notre enthousiasme en prend un coup quand arrive le moment de l’essayage (façon ballon de baudruche qui se dégonfle en sifflant, pfuuuuuutttttttttttttt)… Notre poitrine n’est pas toute ronde et ne tient pas toute seule, on est blanche comme la paire de fesses d’un nouveau-né (forcément je suis pas encore partie en vacances !), on déborde par dessus l’élastique de la culotte du maillot (même en prenant 2 tailles au dessus), nos cuisses font blop blop dès qu’on bouge devant le miroir, on voit notre cellulite, et même quelques vergetures aux tons plus ou moins violacés ou nacrés selon… (et oh purée, on a des poils qui sortent du nombril et qui descendent tranquilou loulou en direction de notre culotte, la classe…). La comparaison avec la mannequin de la photo est douloureuse… Alerte complexe ! On rentre à la maison en se disant “Tant pis, je ressortirai celui que j’ai acheté il y a 4 ans, qui n’a plus d’élastique et qui a du sable coincé dans la doublure. Je l’agripperai à deux mains en marchant sur la plage pour éviter qu’il tombe”, ou pire “Hors de question que je me montre en maillot de bain cet été, je ressemble à rien !”. Et le moment de plaisir se transforme en séance déprime…


Après…


Sauf que cette année, la donne a un peu changé ! Grâce à nos efforts à toutes en faveur de l’acceptation de soi et de toutes les morphologies, des coups de gueule sur les réseaux sociaux, des mannequins grande taille qui s’assument, les marques ont fini par recevoir le message. Ysé, H&M ou encore Etam ont misé sur des silhouettes plus en accord avec la réalité et surtout sans retouches ! Scoop de dernière minute : on aurait même aperçu de la cellulite sur le site de Princesse Tam Tam ! Incroyable ! De petits seins, de fortes poitrines, des peaux très blanches, des peaux noires, des cuisses et des hanches dessinées, de petits bourrelets, un peu de cellulite et quelques vergetures… Voilà quelque chose qui nous ressemble un peu plus !


Je ne résiste pas à l’envie de vous montrer quelques photos :



Ok, c’est léger, mais le simple fait d’apercevoir quelques “imperfections” (qui n’en sont pas) sur le corps de ces femmes, franchement, ça fait du bien !


Petits coups de gueule !


Je voulais quand même finir avec un petit coup de gueule, ou plutôt deux… contre vous, Mesdames, oui oui ! (Continuez à venir me lire quand même hein ! – dit-elle en faisant ses yeux de chat potté) Parce que certaines d’entre vous ont un peu cassé mon délire, disons-le ! J’ai été très surprise des commentaires que j’ai pu lire sur les réseaux sociaux sous les dites photos !


Coup de gueule n°1 : Certaines appellent au boycott parce que tout ça n’est qu’une opération marketing de grande envergure… Autant dire un complot d’ampleur internationale !

On est bien d’accord qu’il y a derrière tout ça une stratégie marketing (je suis bien placée pour en parler, c’est mon métier). Bien sûr que le but de ces marques est avant tout de vendre des maillots de bain. Business is business ! Mais j’ai envie de vous dire : Et alors ? On s’en fout ! Les marques viennent juste de nous envoyer le message qu’elles nous avaient entendues ! Si leur stratégie marketing permet enfin de diffuser au monde des images plus réalistes de ce qu’est le corps des femmes, allons-y ! Bien sûr qu’il y a encore des progrès à faire et que les mannequins choisis ont des “défauts” relativement soft mais peu importe… les mentalités évoluent et c’est ça le plus important ! Petit à petit, le vrai corps en maillot fait son nid !


Coup de gueule n°2 : Les commentaires désobligeants sur le corps des mannequins, c’est obligé vraiment ? Alors là, c’est le pompon, j’ai envie de dire ! Non mais vous êtes sérieuses ?! On affiche enfin des photos plus réalistes qui font du bien à toutes les femmes et qui les aident à décomplexer et vous osez pointer du doigt les formes ou les “défauts” (qui n’en sont toujours pas) d’une mannequin. C’est petit, tout petit… Si vous avez un corps dit parfait, tant mieux pour vous ! Mais je ne troquerai pas mon corps cellulité contre le vôtre s’il est livré avec votre méchanceté gratuite ! Bim !

Ne participons pas aux complexes de nos semblables ! Portons haut les couleurs des femmes ! Soyons solidaires, soyons soudées, soyons ouvertes et soyons belles à l’intérieur, nous le sommes déjà toutes à l’extérieur ! 🙂


Pour finir…


Si vous complexez encore sur vos formes et que vous avez besoin de vous mettre du baume au coeur, je vous invite à (re)lire l’article « Stop à l’artillerie (anti-)lourdes » !

On continue aussi de se faire du bien en découvrant l’histoire du hashtag #onveutduvrai et en allant zieuter les photos avec le hashtag sur Instagram.

Et surtout on médite le post Insta de @douzefevrier



Et vous, cap de vous afficher sur les réseaux sociaux en maillot de bain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *